IMG_9137

Après le financier, nous avons l'artiste. Devinez qui est la petite tête blonde, qui peint tous les samedi et tous les dimanche matin au cours de dessin du quartier, au milieu de ses camarades chinoises ? Minikate ne détonne que par sa couleur de cheveux, la langue du journal sous son dessin et l'emploi du mandarin au lieu du cantonais pour communiquer avec la "laoshi". Laoshi de la vieille école, la cinquantaine bien tassée, qui te passe un savon quand tu arrives à 8h32 au lieu de 8h30 (mais m'dame hier c'était samedi soir alors on fait c'qu'on peut hein !) et n'autorise aucun bavardage, ce qui pour minikate-la-piplette est bien dur. Du coup elle ne s'est pas fait de copines, d'autant qu'en bon système chinois, l'ambiance est plutôt compète : laoshi distribue des autocollants à la fin du cours, dont la taille varie en fonction de ta performance. Minikate "a gagné" hier et est rentrée avec un autocollant de 10 cm carrés sur son tee-shirt, parce qu'elle avait fait le plus beau lion. Faut dire qu'il est canon ce lion, vous êtes d'accord ?

Du côté de Minijack c'est toujours le business qui prime. Révision d'ortographe hier soir :
- Minijack, "je vais te proposer de manger ; comment écris-tu manger ?
- m-a-n-g-e-r
- bravo ! Comment le sais-tu ?
- Je remplace manger par vendre..."