Monopoly

Alors que ses copains rêvent d'être cosmonaute, pilote, ou footballeur professionnel, Minijack n'a qu'un projet : être milliardaire, pour s'"acheter une très grande maison dans la montagne, avec une super vue et une super piscine". Jeune si possible, et vite, comme il l'expliquait hier soir à son père : "Je veux juste travailler à fond pendant quatre ans, puis prendre un petit boulot, où je gagnerai ton salaire quoi". Saint-Jack en a avalé son curry de travers ; "et comment tu comptes t'y prendre ?" "Je réfléchis, faut que je trouve une bonne idée. Finalement je ne pense pas fabriquer des soutifs (l'idée de la semaine dernière, parce que tu payes les machines et le personnel pour fabriquer, mais après tu les revends et tu gagnes plein de sous" ; pourquoi les soutifs, va savoir...). Et toi papa, tu ne pourrais pas me trouver un super travail, tu connais plein de gens en Chine ?" Re-avalage de travers ; "tu reussiras par toi-même mon fils !"
" Il faut que tu trouves un concept (je vous passe le "c'est quoi un concept ?" et son explication), tu investis 10 et tu gagnes 20, c'est l'effet de levier. - Ha d'accord, l'effet de levier. - Attention, si tu investis 10 et que tu gagnes 5, c'est pas bon, c'est l'effet massue" - Ha d'accord, l'effet massue".
" Mais quand j'aurai ma maison je vais vous inviter hein, on habitera tous ensemble, comme les familles chinoises (c'est ça, compte sur moi pour laver tes chaussettes pendant les 30 prochaines années).
Mais... est-ce que vous pensez payer un peu pour le loyer, parce que moi je vais devoir rembourser à la banque pendant 40 ans quand même !"
Et voilà, à force d'ajouter Boursorama en favori sur sa PSP pour faire plaisir à papa et de nous toler au Monopoly en collant des Sheraton avenue Foch et des Sofitel avenue Henri-Martin, MiniJack est à fond dans le business à 9 ans... 
Arrête de chercher mon fils, tu seras comptable comme ton père !