GetAttachment_7

L'hôtel d'à côté, on a fini par y aller (enfin pas celui-ci exactement mais son cousin deux rues plus loin). Hier soir ! On n'allait quand même pas passer la nuit dans les odeurs de peinture du salon en plein relooking blanc et taupe (taupasse en fait, on aura l'occasion d'en reparler...), c'était l'occase idéale d'utiliser le "bon pour une nuit" reçu l'an dernier avec la carte de l'hôtel (celle qui te donne une réduc de 50% quand tu vas dîner en amoureux et qui fait que c'est la fête du buffet un vendredi sur trois).
Ce qui est chouette en Chine, c'est que c'est l'aventure permanente, y compris dans les cinq étoiles. Hier soir donc, sur le coup de 19h30 in the suite (enfin, the regular room mais the suite ça fait mieux), à peine douchée et habillée, un oeil maquillé et l'autre pas, j'entends la porte s'ouvrir à toute volée. Ho ho... Là je dégaine mon sourire des grands jours, ma démarche aguicheuse et mon oeillade la plus meurtrière "Welcome au palace Namour", pour me retrouver ahurie devant... un trentenaire américain au regard clair et au costard fashion, qui fait un bon en arrière et s'écrie "What's this ???" ?
Heu, t'es gentil, c'est pas "this" c'est "me", I am a person j'te f'rais remarquer, même si j'ai pas fini mon maquillage. Et mon américain de faire deux tours sur lui même en brandissant sa carte d'accès " I'm supposed to join my wife, I assume they gave me the wrong key". Bin ouais, I assume aussi...
Il n'a pas demandé son reste l'américain, et s'est carapaté vite fait sur un tonitruant "This is so embarassing !!!"
Saint-Jack arrivé peu après m'a trouvée tordue de rire, et comme mon oeillade n'était plus bonne qu'à pouffer et faire couler mon mascara on est allés dîner. En tentant d'apercevoir Bill, qui a du rester caché dans sa regular room pour éviter de se re-prendre la honte. Allez c'est pas grave mon gars, c'aurait pu être pire !
Et moi la prochaine fois, je mettrai la chaine de sécurité...