IMG_2879

Bah oui, ce titre, fallait oser. En même temps, déguster un vendredi soir en amoureux le fromage dont tu rêves toute l'année, fondu à point, avec une bonne bouteille de blanc, les amies y'a pas mieux. Depuis la découverte du Mont d'Or au four chez Chti Frère et sa moitié c'est MON plat d'hiver de prédilection, même que ça ne me dérangerait pas de le déguster dès la rentrée mais de Mont d'Or en cette période il n'y a point. J'en ai fait l'expérience au cours d'un déplacement parisien en septembre, débarquant avec mon plus beau sourire à la fromagerie Montorgueil : "Bonsoir monsieur, je voudrais deux Mont d'Or - Bonsoir madame, vous reviendrez au mois de novembre" ; j'ai failli pleurer.
Alors quand Saint-Jack rentre de Paris avec deux Mont d'Or sous-vide, je ris, je cris et j'applaudis ; je les regarde tous les jours dans le frigo, et le vendredi soir suivant, bam, on leur fait la fête. A un seul en l'occurence, le deuxième je continue à checker le congèle régulièrement pour m'assurer qu'il est toujours là. Ultra facile à préparer en plus : tu fais un trou au milieu, tu verses un chtit coup de blanc, tu mets au four et quand c'est fondu tu dégustes, la larme à l'oeil. T'es même limite contente de retrouver l'odeur dans les rideaux du salon le lendemain ; quand même Namour, manger du Mont d'Or ici, tu te rends compte... ?