IMG_1394
Ayest ! Plus qu'un mini exam demain et je range mon cartable, deux jours avant les zenfants parfaits.
Après un semestre, je recommande vivement la fac de chinois à toutes celles qui hésitent.
L'expérience est :
- stimulante. Parce que 800 caractères en quatre mois, mine de rien c'est un challenge. Qu'en maîtriser davantage la langue permet de mieux comprendre la vie et le mode de pensée du pays ; que la construction des mots et des caractères est très logique, et a un côté puzzle plutôt ludique. Et puis c'est quand même trop cool de continuer à apprendre à mon âge, et de valoriser son CV sans en avoir l'air.
- structurante. C'est qu'après six mois de vacances t'as comme qui dirait fait un peu le tour de la piscine de la question, et si c'est un bonheur de retrouver une activité intellectuelle, ça l'est aussi de reprendre un vrai rythme, avec une vraie semaine et un emploi du temps digne de ce nom.
- prenante. Pour trois heures de cours quotidiennes il faut compter à peu près autant de travail perso ; moins si vous parlez déjà un peu le chinois, mais plus si vous débutez.
- raffraichissante. Tous ces nouveaux copains de 20 à 26 ans c'est comme un gros pssscccchhhit de fraîcheur en plein cagnard. Parce que le mini short c'est la norme et le jeans l'uniforme. Parce que les indonésiens sont trop sympas, les marocains trop marrants, les japonais trop branchés, l'américain trop caricatural et les tops russes trop canons. Parce que les profs sont toutes un peu plus jeunes que moi, sauf qu'elles n'ont pas droit aux Converses roses.

Alors en deuxième semestre Julien**... je reste !

* Photo prise hier sur le campus, plein d'étudiants diplômés venus poser devant l'univ avec papa-maman, chérie et le bouquet de fleurs. Bravo les gars !
** Sur TV5 il y a "Questions pour un Champion" tout les soirs, même que Minijack est fan de Julien Lepers. Quand il peut le voir, parce qu'on n'a toujours pas TV5