preparatifs
Scoop les cocottes, les vacances ça se prépare. Longtemps à l'avance pour la-nouvelle-moi, et ça me fait plaisir-plaisir (en chinois on répète les mots un peu fun, ça a déteint).
Fini le temps de la valise à l'arrache en rentrant du boulot pour repartir à l'aéroport deux heures après ou des recherches désespérées de l'hôtel de la nuit prochaine ou du billet de train qui va bien parce qu'on n'a rien réservé avant ; pour éviter d'oublier la moitié des affaires et de stresser en route certes, mais aussi parce que préparer les vacances c'est déjà y être un peu...
Avec ces petits bonheurs là :
- choisir les livres à emmener. Les notres, qu'on n'a pas eu le temps de lire ou qu'on a précieusement mis de côté, plutôt des thrillers ou de très bons romans. Gare quand même au bouquin que vous ne pourrez plus lâcher avant la dernière page, au risque de ne rien faire d'autre et d'être bannie par les compagnons de vacances. Surtout quand c'est votre tour de préparer le dîner/gérer les petits/faire les courses, etc...
Préparer avec eux ceux des zenfants, en accord avec le thème de la fête : Copain des mers ou de la nature pour Minijack et "J'apprends à dessiner" pour Minikate.
- ressortir les affaires d'été/d'hiver/de plongée/de ski... et se dire "Hummm, ce que ça va être bon !"
- compléter le matos si nécessaire. Parait qu'il y en a qui s'éclatent dans un magasin du "Vieux Campeur" à évaluer l'épaisseur des sacs de couchage ou la souplesse des chaussures de marche. Ouf, ça marche aussi avec un nouveau maillot de bain à "La jolie Baigneuse", ou une paire de tong au "Pied Doré".
- lorgner tous les deux jours la maison de vacances, en favori dans nos sites internet, et imaginer le réveillon de mi-année. Cette fois, promis, on n'oublie pas la musique.
- avoir les sites des restaus du coin en stock juste à côté, merci les copines pour le babysitt du 7 août.

Et chez vous, comment ça se passe ? Plutôt organisée, ou dernière minute ?