sc00a720ac
Ce n’est pas une blague : j’ai vraiment annulé ma virée d’un soir à Hong Kong pour les beaux yeux des zenfants parfaits : comment résister au « Maman je veux toi » d’une Minikate qui a passé son après-midi à décorer des murènes en perspective de m’en scotcher une dans le dos toutes les demi-heures ?
Certes je n’étais pas fière de préférer  les rayons de H&M à mes bouquins de chinois, vu que la prof vient de nous annoncer le koche (interro) de la muerte pour demain, et les zenfants n’ont pas eu à trop forcer. Mais quand même ; plus je suis à la maison, plus j’hésite à les laisser ; le cercle vertueux dirait-on, si tant est que rester scotchée tout l’aprèm à leurs rollers soit une vertu. Enfin, je sors quand même le samedi soir hein, et continue à rêver d’escapades en amoureux dans les capitales asiatiques pendant qu’ils sont aux bons soins de leur mamie ou des mamans de copains, mais je n’envisage plus de partir deux semaines seule comme je le faisais régulièrement ces dernières années pour le boulot.  Ni de les laisser coller leurs poissons seulement sur la nounou le 1er avril apparemment… Heureusement que les soldes sont finis !
Et vous, un battement de cil de votre progénitude/chéri/chaton suffit à vous faire rester à la maison ?

On dirait que Minikate aime les mêmes couleurs que maman...