P1010031Fini de desesperer devant les lineaires ultra-frais cantonnais, ou le choix se limite en general a yaourts "liquides sucres nature" ou  yaourts "liquides sucres bananes ou fraises". Il fallait bien qu'en tant qu'ancienne Miss Danette je remedie au probleme (cinq ans dans le Temple de l'ultra-frais ca vous change une femme), fut-ce de mes blanches mains qui comme je le rappelle n'ont plus que ca a faire.
Et de ma blanche yaourtiere, offerte par 'Man pour mon anniv.
He bien c'est dement ! Texture onctueuse a souhait, acidite maitrisee, saveur parfaite ; un bonheur...
Et c'est facile : tu prends un yaourt nature, du lait entier, tu melanges, tu verses dans les petits pots, et tu laisses etuver 7 heures. Le plus difficile est de trouver le yaourt nature non sucre, dont le prix au kilo est indexe sur celui du brent (dispo a l'epicerie voisine de l'ecole francaise, avec un emballage type tetrapack rouge), et de definir le temps d'etuvation ; vu les 35 degres ambiants j'ai enleve une heure et cela etait concluant.
Apres le pain maison un pas supplementaire est donc franchi dans l'autarcie du petit-dej ; on reflechit aussi a une production de fromage de chevre mais il parait que la chevrette aurait du mal a s'adapter au balcon du 31eme etage.
Prochaines recettes : yaourts fraises tagada et chocobons, pour l'anniv de MiniKate samedi prochain ; vous voulez venir ?